Isolatie voor een betere toekomst

Combles

 

Isolation des combles aménageables :

 

Dans tout projet de rénovation ou d’amélioration, l’isolation thermique des toitures constitue le point de départ incontournable.

En effet, à partir d’une maison non isolée, la mise en place d’isolation en toiture permet de générer à elle seule

jusqu’à 30 % d’économie d’énergie.

 

 

 

Mise en œuvre

 

 

1 - Mise en place des suspentes d’ossature

 

On fixe les suspentes sur les chevrons de la toiture à isoler en commençant par un côté du rampant.

Une attention toute particulière doit être portée au réglage de la planéité de l’ensemble.

C’est dans cette phase que l’on peut rattraper les imperfections de la charpente.

A l’aide d’un cordeau, on positionne et fixe les autres suspentes intermédiaires. Les gorges de la suspente suivront le cordeau. On aligne les suspentes parallèlement aux pannes. L’écartement des suspentes est de 40 à 60 cm maxi en vertical et de 80 à 120 cm maxi en horizontal.

 

2 - Mise en place de la laine minérale

 

Elle se pose par embrochage des rouleaux (largeur 1200 mm) sur les suspentes. On vient ensuite clipser les fourrures pour maintenir la laine minérale. Les différents lés sont posés “jointifs ”, pare-vapeur du côté chauffé. Pour éviter les ponts thermiques de la liaison murs / plafonds, les pieds droits doivent être isolés avec le même type d’isolant.

 

3 - Mise en œuvre du film d’étanchéité à l’air

 

La mise en œuvre de la membrane d’étanchéité à l’air avec fonction pare vapeur URSA Confort s’effectue comme décrit à la page précédente.

 

4 - Mise en place du parement plafond BA 13

 

Le parement est fixé sur la structure métallique conformément aux prescriptions du DTU 25.41 et aux Avis Techniques des fabricants de plaques de plâtre.

 

Produits conseillés

 

 

 

 

 

 

Documentation

 

 

URSA Confort : Solution recommandée pour le label BBC ® (Bâtiment Basse Consommation) et la RT 2012

 

C’est l’association des qualités isolantes de la laine minérale URSA et d’une installation étanche à l’air comprenant écran de sous-toiture HPV (Hautement Perméable à la Vapeur) et film d’étanchéité à l’air indépendant et continu.

 

Mise en œuvre de l’isolation

 

 

 

1 - L’écran de sous-toiture

Un écran de sous-toiture HPV (Hautement Perméable à la Vapeur) autorise le remplissage de l’espace entre chevrons avec l’isolation.

La mise en œuvre de l’écran doit être conforme à l’attestation d’homologation du fabricant.

L’écran est posé tendu perpendiculairement à la ligne de la plus grande pente de la couverture et placé en lés successifs : de l’égout vers le faîtage. Il est fixé provisoirement au support par des pointes ou des agrafes.

La fixation définitive de l’écran est assurée par la mise en place d’un contre-liteau en bois. Son épaisseur minimale sera de 2 cm et sa largeur minimale de 3,6 cm. Il est fixé au support à l’aide de clous, de vis ou d’agrafes. Cette épaisseur de lame d’air de 2 cm est liée au respect des exigences de ventilation spécifiées dans les DTU 40.

 

2 - Mise en place des suspentes

On fixe les premières suspentes sur les chevrons de la toiture à isoler en commençant par un côté du rampant.

Une attention toute particulière doit être portée au réglage de la planéité de l’ensemble. C’est dans cette phase que l’on peut rattraper les imperfections de la couverture. A l’aide d’un cordeau, on positionne et fixe les autres suspentes intermédiaires. Les gorges de la suspente suivront le cordeau.

On aligne les suspentes parallèlement aux pannes. L’écartement des suspentes est de 40 à 60 cm maxi en vertical et de 80 à 120 cm maxi en horizontal.

 

3 - Mise en œuvre de la laine minérale

 

1ère couche : entre chevrons ou solives

Tout d’abord, on met en place les rouleaux semi-rigides URSA Hometec.

Ils se posent par auto-blocage entre les chevrons. Les rouleaux sont découpés par bande de 1,20 m et en

largeur équivalente à l’entraxe des chevrons + 1 cm, de sorte qu’ils tiennent en place par compression.

 

2ème couche sous les chevrons ou solives

Les rouleaux ou panneaux roulés de laine minérale sont ensuite embrochés sur les suspentes avant la pose des fourrures métalliques.

 

4 - Mise en œuvre du film d’étanchéité à l’air indépendant continu

Le ruban adhésif double face est placé sur les fourrures. Le premier lé de la membrane URSA Confort est

déroulé perpendiculairement aux fourrures à une extrémité du comble, en laissant un débordement d’environ 1 à 2 cm pour permettre l’application du Mastic en périphérie. La membrane est alors collée sur l’adhésif. On effectue ensuite les passages des gaines et conduits en perçant la membrane avec un cutter. L’étanchéité à l’air autour de ces passages sera assurée par l’application du Ruban Adhésif KA URSA Confort (Bleu). La pose des lés successifs de la membrane s’effectuera de la même manière, avec un recouvrement de 10 cm, sur lequel on applique ensuite le Ruban Adhésif KP URSA Confort (Rouge). Le Mastic est enfin placé autour de la membrane sur toutes les parois horizontales et verticales .

 

 

5 - Mise en place du parement

Le parement est ensuite fixé sur la structure métallique conformément aux prescriptions du DTU 25-41 et aux Avis Techniques des fabricants de plaques de plâtre.

 

Produits recommandés

 

 

1ère couche entre chevrons

 

Pure 32 QN

 

2ème couche sous chevrons

 

Pure 32 QP

Pure 35 QP

Pure 35 QN

 

 

1ère couche entre chevrons

 

URSA Hometec 32

URSA Hometec 35

 

2eme couche sous chevrons

 

URSA PRK 32 Roulé

URSA PRK 35 Roulé

URSA Hometec 35

URSA MRK 35

URSA MRK 40

URSA Tacto

 

Documentation

 

Fiche applications solution URSA Confort

 

 

 Isolation des combles perdus : 

     

Le comble perdu est caractérisé par un plancher haut non utilisé ou non utilisable.
Dans ce cas, l’isolation peut être mise en place directement sur ce plancher et l’intégralité du comble peut être ventilée.
Une charpente industrielle avec fermettes est également représentative d’un comble perdu
.

 

 

  • Isolation monocouche ou bicouche sur dalle béton ou plancher bois

 

 Isolation déroulée

 

Que le plancher haut soit un parquet ou une dalle béton, s’il n’a aucune vocation d’aménagement ou de stockage, il est possible de mettre en place, directement sur le sol, une forte épaisseur d’isolant déroulé, que ce soit en une ou plusieurs épaisseurs.

 

Mise en œuvre

 

 

Pose de l’isolant monocouche forte épaisseur, directement déroulé sur le sol, revêtement kraft côté chaud de l’habitation.

 

Cas de la pose en deux épaisseurs :

 

• Dans ce cas, seul l’isolant déroulé sur le sol est muni d’un revêtement kraft. La deuxième épaisseur d’isolant, sans kraft, est déroulée croisée ou à joints décalés par rapport à la précédente.

 

• Dans le cas où l’isolation est déroulée sur des boîtiers électriques, TV ou autres, il est nécessaire de les repérer dans l’éventualité d’une intervention ultérieure. Cela évite ainsi d’avoir à rechercher les éléments sous l’isolant.

 

• La membrane d’étanchéité à l’air URSA Confort, indépendante et continue, avec fonction pare vapeur, peut aussi dans ce cas être posée directement sur le plancher (ou dalle), avant la pose de l’isolant (coté chaud). La continuité entre les lés sera encore une fois assurée par un recouvrement de 10 cm, sur lequel on appliquera le ruban adhésif KP. En correspondance des passages éventuels de gaines électriques ou conduits techniques, la membrane pourra être percée à l’aide d’un cutter mais sa continuité sera par la suite, établie à nouveau à l’aide du ruban KA. Enfin, la membrane devra être remontée au dessus de l’épaisseur d’isolant tout autour de celui-ci pour être fixée sur les éléments environnants.

 

Produits conseillés

 

 

En monocouche

Pure 35 QP

Pure 40 RP

 

En bicouche

Pure 35 QP

Pure 40 RP en 1e couche 

Pure 40 RN en 2e couche

 

 

 

En monocouche

 

URSA MRK 35

URSA MRK  38

URSA MRK 40

URSA Tacto

 

En bicouche

 

URSA Hometec 35 en 1e couche

URSA MNU 40 en 2e couche

 

Documentation

 

Fiche application combles perdus

 


 

 

Isolation simple couche entre fermettes ou solives

 

Un faux plafond en plaques de plâtre (ou autre parement) sur structure métallique sur solives

(ou fermettes) est aussi représentatif d’un comble perdu (cas typique d’une rénovation) ; il peut

donc être isolé (lorsque l’accès à l’espace supérieur est possible) de façon très similaire au cas précèdent.

 

Mise en œuvre

 

Les rouleaux sont déroulés comme dans le cas précédent mais cette fois-ci, après découpe pour qu’ils puissent s’adapter aux entraxes des solives ou fermettes.

Les panneaux URSA PRK 40 ne nécessitent pas de découpe et s’adaptent parfaitement à l’entraxe standard de 60 cm. En cas d’aménagement successif du comble, un plancher pourra être rapporté sur les solives ; l’isolant aura donc dans ce cas une vocation purement acoustique.

 

 

Pour une performance encore renforcée, la pose d’une deuxième couche de laine minérale est préconisée lorsque l’installation est accessible par le dessus.

 

Mise en œuvre

 

La première couche de laine minérale, qui dispose d’un revêtement kraft, est posée entre fermettes comme indiqué ci-dessus.

 

La seconde couche de laine minérale URSA est posée croisée ou à joints décalés en continu au-dessus des solives ou fermettes.

 

Veillez à ce qu’il n’y ait pas de vide d’air entre les deux couches d’isolant afin d’éviter tout défaut d’isolation.

 

 

Produits conseillés

 

 

En monocouche

 

Pure 35 QP

Pure 40 RP

 

En bicouche

 

Pure 35 QP /Pure 40 RP en 1e couche + Pure 40 RN en 2e couche

 

 

 

 

En monocouche

 

URSA MRK 35

URSA MRK 38

URSA MRK 40

URSA Tacto

 

En bicouche

 

URSA Hometec 35 / URSA MRK 40 en 1er couche + Ursa MNU 40 en 2ème couche

 

Documentation

Fiche application combles perdus